Loading

Veuillez choisir une activitée.

 

Achat et vente d'or:                Comptoir de l'or et monnaies anciennes

Couturier:                               Retouche et création

Restaurants:                            La Cave à Champagne

Bars - Brasseries:                    Le Bar Parisien

Magasin de plongée:              Aux Amis Plongeurs

Spécialiste cigarettesélectroniques:    J-WELL

 



Bar - Brasserie LE BAR PARISIEN
Brasserie non-stop
Magasin de plongée - Aux Amis Plongeurs




 

Épernay est une commune française située dans le département de la Marne et la région Champagne-Ardenne.

Les habitants d'Épernay sont appelés les Sparnaciens, Sparnaciennes.

Commune située en région viticole, l'essentiel de son histoire et de son économie est attaché au champagne qui constitue aussi son principal atout touristique.

 

Géographie [modifier]

Situation [modifier]

Épernay est située dans l'ouest du département de la Marne, à 25 km au sud-ouest de Reims, 31 km à l'ouest de Châlons-en-Champagne, 48 km à l'est de Château-Thierry et à 140 km au nord-est de Paris (Porte de Bercy).

La région dite « Champagne crayeuse » se caractérise par un sous-sol crayeux, qui s'est formé pendant l'aire du Crétacé à partir du Turonien, souvent affleurant[1]. La ville a par ailleurs donné son nom à l'étage géologique dit du Sparnacien, partie inférieure de l’étage Yprésien, qui marque la base de l’Éocène. La Marne a creusé une large vallée dans cette surface érodable où la ville s'est installée, sur la rive gauche de la rivière. C'est la craie — qui grâce à la réverbération qu'elle donne au sol[2] — permet la plantation de vignes sur les coteaux[N 1]. Ils constituent le vignoble champenois au cœur duquel Épernay se situe, se présentant comme la « capitale du Champagne ».

La région se caractérise par des conditions climatiques paisibles, même si on y constate parfois des tornades estivales ou des orages brutaux, accompagnés ou non de grêle. Il gèle fréquemment en rase campagne, la blancheur du sol due à la craie favorisant un déficit des échanges thermiques nocturnes. Cependant, les chutes de neige sont rares et faibles, rarement plus de 10 cm)[1].

La ville d'Épernay est entourée par les communes de Magenta et Dizy au nord, Aÿ et Chouilly à l'est, Pierry au sud ainsi que Mardeuil et Cumières à l'ouest.

Communes limitrophes d'Épernay
Vauciennes Magenta, Hautvillers Aÿ
Boursault Épernay Chouilly
Saint-Martin-d'Ablois Pierry, Moussy et Vinay

Division de la ville [modifier]

Dès la fin du XVIe siècle, Épernay compte trois faubourgs : le faubourg Saint-Thibault, sur la route de Sézanne, le faubourg de la Porte-Lucas, sur la route de Paris, et le faubourg de la Folie, sur la route de Châlons[4]. La ville s'agrandit progressivement avec sa population, s'enrichissant de nouveaux quartiers. En 1965, le quartier de La Villa, ancienne dépendance d'Aÿ, devient Épernay-Rive Droite[5]. Entre 1968 et 1972, au sud-est de la ville est construit le quartier de Bernon, situé sur la butte-témoin homonyme (208 m d'altitude) à deux kilomètres du centre-ville, pour répondre aux besoins de logements de l'époque ; il compte pour 40 % du parc social de la ville[6]. En 2007, la ville compte 22 comités de quartier, regroupés dans un conseil de quartier.

Suite à la Loi Barnier du 2 février 1995, la commune appartient à un plan de prévention des risques (PPR) concernant les inondations et les glissements de terrain[7].

Vue générale de la ville en été depuis le chemin de ceinture.
Vue générale de la ville depuis l'avenue de Franche-Comté.

Patrimoine architectural